Il est le symbole triomphant de la libération de Paris en 1945. Découvrez le destin de “L’oiseau Libéré” de la maison Cartier.

En 1940, les nazis occupent la capitale française, les officiers se sont installés au Ritz à deux pas de la boutique Cartier.
A cette époque, Jeanne Toussaint surnommée la Panthère est à la tête de la direction artistique. Elle  décide de rester à Paris face à l’occupant pour continuer à diriger la Maison. Elle imagine alors un bijou pour symboliser la France occupée où se cache un message de protestation face à l’occupant.

Lors de la libération de la capitale les cages s’ouvrent enfin et de nouvelles créations investissent la vitrine: les broches « Oiseau libéré », aux couleurs du drapeau français, font leur apparition.