Palladium : le bon moment pour vendre

//Palladium : le bon moment pour vendre

Palladium : le bon moment pour vendre

Suite à notre article publié en octobre 2017, le cours du palladium  au milieu de l’année 2018 se porte bien. La demande des véhicules essence, qui utilise le palladium dans leur pot catalytique,  continue de progresser à l’instar des véhicules diesel pour ce premier semestre.

Porté par une demande industrielle en forte hausse, le cours du métal blanc argenté connait depuis un an une spectaculaire envolée. Recupor expertise et rachète votre palladium sous toutes ses formes au prix du marché.

La tendance détonne. Avec une progression de plus de 50 % sur un an, le cours du palladium, métal blanc argenté de la famille des platinoïdes, a atteint en  2017 le pic des 1000 $ l’once (environ 31 grammes), renouant avec son record historique de 2001. La valorisation du cours devance ainsi largement, sur la même période, celle de l’or (4%) et de l’argent (nulle), comme celle de son cousin le platine, à la baisse. Une première sur le marché des métaux précieux.

Utilisé principalement dans l’industrie automobile, en particulier pour la fabrication des pots d’échappement catalytiques des véhicules essence, le métal palladium bénéficie depuis une dizaine d’années du repli des immatriculations de moteurs diesel au profit des voitures essence et hybride, plus propres. La tendance a fait croître la demande industrielle, que l’offre minière peine à satisfaire. Faisant mécaniquement flamber le cours. Le scandale du « dieselgate », lié à l’utilisation par le groupe Volkswagen de techniques visant à réduire frauduleusement les émissions polluantes de certains de ses véhicules diesel, a favorisé, lui aussi, la réorientation de la production automobile mondiale vers l’essence. Parallèlement, l’attention des investisseurs et l’activité spéculative maintiennent, pour le moment, le marché du palladium en tension.

Les avis divergent concernant l’évolution à moyen terme du phénomène. Mais bon nombre d’analystes estiment que la demande industrielle en palladium pourrait s’effriter, en même temps que son cours. Principaux facteurs invoqués : le possible ralentissement du marché des
automobiles à énergie fossile, stimulé par l’essor de la voiture électrique. Difficile néanmoins de parier sans risque sur la dépréciation ou la hausse du cours.

Implanté depuis 25 ans à Paris et reconnu pour son expertise dans le domaine des métaux précieux, Doretdargent réalise l’estimation, par analyse spectrométrique, sur site ou dans nos locaux, des matériaux et objets en palladium ou contenant du palladium et rachète le métal au prix du marché. Qu’il s’agisse de déchets industriels de palladium (tôles, rivets, contacts, tubes, copeaux, etc.), de bijoux et objets de particuliers comme les pièces et médailles ou d’alliages (or blanc, contacts palladium).

2018-06-25T16:16:14+00:00

Leave A Comment