Comme nous vous l’avions mentionné en février dernier, depuis avril 2017, soit maintenant un peu plus de 2 ans, nous n’avions pas vu en France le cours de l’or aussi haut. En effet, même si depuis un mois il a tendance à faire machine arrière, le métal précieux a vu son cours fortement augmenter sur ce début d’année.

Les incertitudes géopolitiques, telles que la sortie de la Grande-Bretagne de l’UE et la perspective d’un « no deal », la montée du populisme en Europe et les élections européennes qui se profilent, le shutdown qui a eu lieu aux États-Unis fin 2018/début 2019 (plus d’un mois de paralysie touchant 800 000 fonctionnaires et coûtant plus de 11 milliards de dollars au pays), ou encore les relations commerciales difficiles entre les deux grandes puissances que sont la Chine et les USA (taxation des produits chinois foulant le sol américain), ont relancé l’or comme valeur refuge.

Selon le Figaro, la demande mondiale en métal jaune a vu une hausse de 7% au premier trimestre 2019.

En effet, l’or réagit en fonction des contextes économiques mondiaux. Lorsque tout va bien, le cours reste relativement bas, mais lors d’incertitudes économiques et/ou géopolitiques à travers le monde, on observe alors une tendance à la hausse du cours. Ce phénomène est celui qui a été constaté suite de la crise de 2008.
Selon Jean-François Faure, président d’AuCoffre.com, «L’or est un peu en retrait (sur ces 2 derniers mois, ndlr). Les tensions se sont apaisées et il réagit à cela à la baisse”. «Emploi, salaire, croissance… Il y a eu des bonnes nouvelles côté américain. Les zones d’ombre qui pouvaient apparaître, comme le conflit avec la Chine et le Brexit, s’étaient un peu éloignées», ajoute t-il.

Mais cette forte hausse du début d’année est également amplifiée sur le vieux continent par la baisse de l’euro face au dollar, puisqu’un euro se négociait alors à 1,14 dollars contre 1,24 dollars l’année précédente. Et le dollar continu a reprendre du poil de la bête puisque l’euro se négocie aujourd’hui à 1,118 dollars.

Vous aurez compris que deux leviers on une influence sur l’or : l’euro face au dollar, et la conjoncture géopolitique et économique.

Gardez donc un œil attentif au cours afin d’être réactif aux moindres variations, et par conséquent à relever une poursuite de la baisse du cours.

Sources : Le Figaro