L'utilisation des métaux précieux

/Métaux précieux et technologie
Métaux précieux et technologie 2017-01-03T10:57:28+00:00

Utilisations des métaux précieux dans les technologies nouvelles

recyclage métaux précieux

Outre la joaillerie et la bijouterie, les métaux précieux ont de nombreuses utilisations dans l’industrie et particulièrement dans les technologies de pointe.

La première autre utilisation de l’or qui vient à l’esprit est la dentisterie car elle remonte à de très nombreuses années. Mais cet emploi dans ce domaine tend à s’amenuiser en ce XXIe siècle où l’or est remplacé par des matériaux composites beaucoup moins coûteux. Par contre, il est très utilisé en électronique : ordinateurs, téléphones mobiles, GPS, télévisions, etc… En médecine : traitements de l’arthrite, instruments médicaux. En aéronautique : satellites, véhicules spatiaux. On le retrouve aussi dans les nanotechnologies et même dans l’industrie automobile.

L’argent n’est pas en reste pour son utilisation dans divers domaines de l’industrie : photographie, dentisterie, purification de l’eau, imagerie et technologie médicale, puces RFID, panneaux photovoltaïques, électronique, écrans plasma, catalyseurs, etc.

Le platine, quant à lui, se retrouve dans l’industrie automobile (principalement dans les pots catalytiques), dans l’industrie chimique et pharmaceutique, dans l’électronique, dans l’industrie pétrolière, en médecine (implants, stimulateurs et valvules cardiaques), en aéronautique, etc.

Le palladium, pour sa part, est présent dans quasiment toutes les applications du platine puisqu’il fait partie de la même famille : les platinoïdes. Citons malgré tout qu’on le trouvera aussi dans certains instruments de musique, comme les flûtes traversières ; dans les bandelettes de tests de glycémie ainsi qu’en photographie.

Recyclage

Bien que les métaux précieux soient beaucoup utilisés dans de nombreuses technologies modernes, ils le sont à des quantités infinitésimales sur chaque application, qui permettent rarement le recyclage car leur extraction est très onéreuse et compliquée.

Il n’en va pas de même avec la bijouterie et la joaillerie utilisant quant à elles de grosses quantités (86 % de la production d’or), et qui, au contraire, voient le recyclage des métaux précieux grandir de jour en jour.

Plusieurs raisons poussent les joailliers et bijoutiers au recyclage. Tout d’abord pour une question d’économie mais aussi et surtout parce que les ressources naturelles sont en voie d’épuisement pour l’or et l’argent essentiellement.

De plus, l’extraction de l’or notamment est une industrie extrêmement polluante. Elle nécessite 52000 litres d’eau pour extraire 20 grammes d’or, et provoque l’émission d’oxyde de soufre, de mercure et d’arsenic dans l’air. Le recyclage d’anciens bijoux en or permet ainsi d’en produire de nouveaux sans avoir à extraire de matière, et en conservant les propriétés de cette matière que les refontes n’altèrent pas.

Il devient donc de plus en plus indispensable de recycler ces métaux, d’où le développement florissant des comptoirs d’achat qui revendent ou recyclent les métaux précieux et les remettent ainsi en circulation.

Que reprend un comptoir d’or ?


En général, un comptoir d’or reprend : l’or, l’argent, le platine, et ce, sous toutes ses formes : bijoux (sertis ou non de pierres), pièces de monnaie, argenterie, objets d’orfèvrerie, etc. Chaque comptoir à sa propre politique de rachat et il est bon de s’en informer si l’on veut vendre.

FERMER
CLOSE