Caractéristiques et cotation du franc Union Latine

  • 20 francs or
    Poids brut : 6.42 g.
    Titre : 900/1000e.
    Diamètre : 21 mm.
    Cotation : 311.43 €

6bonnes raisons
d’investir dans l’or

  • L’or sera toujours le métal le + précieux
  • Augmentation du prix de l’or
  • Augmentation de la demande
  • Diminution des réserves
  • Stabilité lors des tempêtes sur les marchés
  • C’est une monnaie internationale
Contactez-nous
[Most Recent Quotes from www.kitco.com] [Most Recent Quotes from www.kitco.com]

L’Union Latine ne possède cependant pas un modèle unique de monnaie mais représente le regroupement de toutes les monnaies créés par les États membres.

Histoire

L’Union monétaire latine, ou « Union latine » a été constituée par une Convention monétaire le 23 décembre 1865, unissant plusieurs pays signataires européens ( la Belgique, la France, l’Italie, la Grèce, le Luxembourg et la Suisse). L’objet de ce traité était d’instituer une organisation monétaire commune basée sur le régime de bimétallisme or-argent. Ces pays ont signés ce traité suite à la découvertes d’or en Californie (1848) et en Australie (1851).
L’Union fut, de facto, dissoute le 1er janvier 1927.

En ce qui concerne les pièces en or de type Union Latine faisant l’objet d’une cotation à Paris, on comprend sous cette appellation « Union Latine » les pièces frappées en Autriche et Autriche-Hongrie (8 florins/20 fr, et 8 forints/20 fr), Belgique, Bulgarie, Grèce, Italie (y compris les pièces à l’effigie de Napoléon roi d’Italie), Monaco, Roumanie, Russie, (5 Roubles Alexandre III et 7.5. Roubles Nicolas II), Sardaigne, Serbie, à l’exception des pièces de jubilé de ces différents pays.

L’Union Latine ne possède cependant pas un modèle unique de monnaie mais représente le regroupement de toutes les monnaies créés par les États membres.

L’Union Latine adopte rapidement une monnaie en or pour lutter contre les fluctuations trop importantes des autres métaux. L’or garde toujours un taux constant qui permet de garantir des bases solides à la monnaie. A partir de 1914, les différentes pièces ont été largement thésaurisées car les particuliers y voyaient alors un investissement sûr pour l’avenir. Néanmoins ces pièces ayant pas mal circulées au fil du temps, leurs valeurs boursables et leurs états ne sont pas toujours au rendez-vous.