La bague de fiançailles

//La bague de fiançailles

La bague de fiançailles

Chacun sait qu’il est de bon ton, pour ne pas dire obligatoire, d’offrir une bague de fiançailles lors d’une demande en mariage et, le plus souvent, un solitaire.

Mais d’où vient cette tradition de la bague de fiançailles et que représente-t- elle ?

Il semblerait que dans l’Egypte ancienne cette coutume était déjà pratiquée puisque les hommes offraient un anneau à leur fiancée, en promesse de leur futur mariage. L’anneau se portait déjà à l’annulaire gauche puisque la légende voulait qu’une veine se rende directement de ce doigt au cœur, l’anneau (de fiançailles ou de mariage) devenait donc ainsi le symbole de cet amour. Les Grecs, puis les Romains reprirent la tradition. Les anneaux furent faits en chanvre, en cuivre, en fer, en cuir, en ivoire, en acier (symbole de force et d’éternité) ou en os, selon : la condition de chacun, l’époque et le pays.

Dans la Rome Antique, les anneaux d’argent ou d’or n’étaient pas donnés pour les fiançailles mais seulement par le mari à sa femme pour lui prouver sa confiance en lui offrant un bien précieux. La tradition de l’anneau dura jusqu’au Moyen Age. Cela ne changea qu’en 1477, lorsque l’Archiduc Maximilien de Habsbourg offrit une bague en diamant à sa future femme Marie de Bourgogne, fille de Charles Le Téméraire. C’est ainsi que naquit la tradition de la bague de fiançailles.

Bague de fiançaillesMais, actuellement, tous les pays n’ont pas les mêmes traditions et pratiques en ce qui a trait à la bague de fiançailles. En France et en Belgique, seule la fiancée porte une bague à l’annulaire gauche, alors qu’en Angleterre et en Allemagne les deux fiancés peuvent le faire. Tandis que dans d’autres pays comme le Liban, le Brésil ou l’Egypte les fiancés échangent leurs futurs anneaux de mariage, gravés de leurs prénoms à l’intérieur, puis les portent à l’annulaire droit en signe d’engagement jusqu’au jour de leur mariage où ils les changent de main.

Traditionnellement, c’est le diamant qui orne la bague de fiançailles puisque sa limpidité et sa résistance sont symboles de pureté et d’éternité. Il n’y avait donc qu’un pas à franchir pour qu’il devienne aussi symbole d’amour, le premier que l’on pense à offrir pour des fiançailles et plus particulièrement le solitaire, qui tient une place de premier choix puisqu’il renforce le caractère unique de l’amour.

Chaque pierre précieuse porte son propre symbolisme et, désormais, on offre aussi des bagues de fiançailles avec différentes pierres : l’émeraude considérée comme un porte- bonheur, amenant la fertilité et un symbole d’espoir ; le saphir, associé au bleu du ciel et à la pureté, donc gage de sérénité, de sincérité et de fidélité ; puis le rubis représentant la passion, la force et la victoire. Chaque fiancée devrait être en mesure d’apprécier ce que son futur mari pense et voit d’elle ainsi que de leur future union en fonction de la bague qu’il lui offre.

2017-01-03T10:57:30+00:00

Leave A Comment